• La vie avec Dieu

    Posté le 30 juin 2015

    Ecrit par latetefroide

    Mots-clefs

    , ,
    Quand j’aurai dû lire le contrat

    Erreur qui peut coûter cher, mais tellement répandue. On lit les grandes lignes du contrat (et encore), et dans la précipitation et / ou l’enthousiasme, on signe. Puis, survient un couac, quelque chose qui ne fait juste pas partie de notre plan. Alors, on se retourne vers le responsable… Qui au final, ne s’avère être personne d’autre que soi-même, le signataire du contrat – oups ! Il n’y avait pas d’entourloupe dissimulée derrière l’énième astérisque et alinéa. Non, tout est bien écrit noir sur blanc, police 12.

    Pour ma part, j’ai fait cette erreur avec Dieu. Je suis née dans l’église – oui oui – on peut presque le comprendre au sens littéral. Je pouvais réciter par cœur Jean 3.16[1] avant même de connaitre tous les prénoms de mes frères et sœur (quelle idée de faire autant d’enfants aussi). Je kiffais aller à l’église, apprendre sur Dieu, la Bible, chanter que Jésus est bon, amour, partout autour de moi-lalalala, aller en colonie où on en remettait une couche, etc., etc., et blablabla et blablabla.

    Je parlais à Jésus tout le temps, je lisais ma Bible quand j’avais un problème ou du temps et c’est tout naturellement qu’à 17 ans je me suis faite baptiser – youhou ! Superbe journée – copains et copines du lycée au rendez-vous. J’avais bien ajusté mon texte pour raconter le pourquoi du comment de cette décision, et ma tenue était raccord avec le swag de l’époque (aujourd’hui, la fashion police me verbaliserait à raison). J’avais juste oublié l’essentiel : lire le contrat en entier ; la Bible.

    Cela m’a rattrapée quelques années plus tard, quand le feu, la tempête, le vent, la grêle, l’ouragan Katrina, se sont déchainés sur ma vie ; oui, tout ça en même temps. Et non, je n’exagère pas – je suis une fille. Et là, je suis montée au créneau contre Dieu (même pas peur ! ^^), et j’ai lu ces parties de la Bible et oh surprise, j’étais prévenue en fait : 1 Pierre 4.12[2]. Et puis l’histoire de Job– non mais c’est qui son Dieu à lui ? Ca peut pas être le même que le Dieu de Jean 3.16 quand même ?

    L’épreuve est passée et avec elle, l’amertume et la colère que cela a engendré ; n’en reste que les séquelles, euh – bienfaits. Et ça, ce sera l’objet d’un prochain article. D’ici là, continuons de lire le contrat, et pas seulement en partie. Cela nous aidera à :

    Garder latêtefroide,

    AA


    [1] « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tous ceux qui placent leur confiance en lui échappent à la perdition et qu’ils aient la vie éternelle. », Jean 3.16 – La Bible.              

    [2] « Mes chers amis, vous avez été plongés dans la fournaise de l’épreuve. N’en soyez pas surpris, comme s’il vous arrivait quelque chose d’anormal. », 1 Pierre 4.12 –  La Bible.     

    Cet article a été posté le Mardi 30 juin 2015 à 11 h 01 min et est rangé sous La vie avec Dieu. Vous pouvez suivre toutes les réponses à cet article à travers le RSS 2.0 Flux. Vous pouvez sauter la fin et laisser une réponse. Les Pings ne sont pas autorisés.
  • 4 commentaires

    Jetez un oeil à quelques-unes des réponses que nous avons eu à cet article.

    1. Martinez Coco
      juin 30th
      Reply

      Au top Aurélia !! Comme d’habitude !! ;) Sois bénis :)

      • latetefroide
        juil 2nd
        Reply

        Merci pour les encouragements Coco :)

    2. Kauryne
      déc 9th
      Reply

      Www-ouuu-ah

      • latetefroide
        déc 9th
        Reply

        Merci Kauryne :)

  • Laisser un commentaire

    Faites-nous savoir ce que vous pensez .

  • Nom(obligatoire):

    Adresse de contact(obligatoire):

    Message:

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus